Château de Courrière (Bury)

Caractéristique de la première moitié du XIXe siècle, l’édifice est construit en 1840 par Ferdinand Charles, comte de Visart de Bocarmé. Ultérieurement, la demeure passe à la famille Jouret puis le lieutenant Boël l’achète (1926) mais ne l’occupe pas. Le Général Lory y réside jusqu’en 1950. Elle se situe au bout d'une longue allée de hêtres, est entourée d'un parc et comprend une orangerie avec porche. La ferme est actuellement distincte du lot d'origine.

 

Particularité : le salon a servi de chambre mortuaire pour le résistant, Emile Baijot, mort à Bury, le jour de la libération.

 

Edifice privé partiellement visible situé à la Chaussée de la Barrière.